DCS : Campagne MiG-15, missions 4 à 6

Une vitrine de nos activités, que ce soit sous forme de debriefings individuels, de clichés ou de vidéos pris en vol.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2807
Enregistré le: Ven Juin 09, 2006 6:33 pm
Localisation: Paris

DCS : Campagne MiG-15, missions 4 à 6

Messagepar AV_Warpig » Dim Avr 23, 2017 6:14 pm

Campagne MiG-15 - missions 4 à 6 : couverture des blindés

« Ouais, bon, d'accord, on a dégusté, mais c'est parce qu'on était pas chauds ! ». Voilà ce qui se dit sans doute dans les travées de l'état-major soviétique. Les satanés Turcs s'amusent à poinçonner les pistes, noyer la poignée de glorieux chasseurs russes sous des nuées de vieux appareils recyclés, mais maintenant ça suffit : l'heure est venue de passer à l'offensive. Le gros des forces terrestres s'apprête, le 9 janvier 1961, à reprendre possession du territoire cédé aux rebelles et pourra compter sur les MiG-15 pour assurer leur protection.

Mission 4

Image
Sur ce cliché pris sur le chemin d'Achigvara, on aperçoit d'ailleurs très distinctement sur le visage des vaillants combattants au sol le soulagement, la sérénité et la détermination que pareille couverture aérienne leur procure.

Image
On aurait aimé voir la tête des pilotes de Mustang quand les MiG-15 du groupe Taïga de Zanov leur sont tombés dessus après qu'ils eurent détruit à peine la moitié du convoi, ha ha, les nuls.

Image
Plus haut, le groupe Vodka de Nyviagin n'a pas eu le temps de flâner non plus. A environ 10 000 mètres d'altitude, ils croisent la route d'un bon paquet de Spitfire, dont la légende commence à se répandre qu'ils ont été construits dans un mélange d'adamantium et de béton armé.

Image
Cela n'empêche pas Nyviagin de dessouder celui-ci, dont l'histoire nous apprendra plus tard qu'il était piloté par un certain Bolgétürk.

Image
Et comme on ne se méfie jamais assez, qu'on pense toujours être trop loin, trop rapide pour eux, on relâche son attention et c'est le drame. Comme d'autres ce jour-là, Vaught en a fait les frais...

Image
Il est en revanche le seul à avoir fait l'objet d'une tentative – fort heureusement échouée – d'assassinat à l'hélice. Une variante exotique de notre taran national que je vous propose de baptiser « kebab sauce samourai ».

Image
Une fois de plus, l'agresseur aura payé cher son… euh… agressive… hmmm... agression contre la mère patrie (le petit malin qui m'a gaulé mon dictionnaire de synonymes est prié de me le rapporter, c'est pas drôle) en perdant de nombreux appareils, comme celui-ci, abattu par Riri, toujours très respectueux des consignes sur la sécurité des passes canon.

Image
Le convoi aura fini par passer, mais au prix de nombreuses pertes. Pertes qui, selon des sources officielles, étaient parfaitement prévues par l'état-major qui, dans sa grande sagesse, avait placé en première ligne des camions déclassés remplis d'opposants politiques et d'artistes dégénérés pour faire diversion et attirer le feu ennemi. Côté aviation, seuls Zanov et Warpichenko parviennent à rentrer à Sotchi, le reste de l'effectif s'étant éjecté, dérouté sur une autre base, ou vaché dans la campagne. Preuve que l'armée de l'air turque commence à devenir agaçante...

Mission 5

Image
Le lendemain, 10 janvier 1961, est un grand jour ! L'escadrille reçoit une poignée de MiG-21 flambant neufs pour protéger le ciel de Tonton Nikita. Formés en huit heures sur des simulateurs ultra-modernes (en hêtre massif, avec deux ventilateurs et au moins une dizaine d'ampoules reliées à un groupe électrogène pour simuler le combat missile), Warpichenko et Ririevich forment la paire Okuchovu… Ochuviakt… Tchovakit… la paire de Mig-21. Deux consignes leur sont données : 1- assurer une CAP au large des côtes ; 2- ne pas boire la réserve d'alcool embarquée, on vous dit que c'est pour refroidir le radar, déconnez pas.
Du côté des blindés, les forces qui ont atteint Achigvara ont fait une halte dans l'attente de renforts et les MiG-15 doivent une fois de plus assurer leur protection, et notamment dénicher l'artillerie qui commence à les pilonner dans la ville.

Image
Alors que revoilà le petit train régulier de Spitfire, Nyviagin et son groupe Alpha se préparent à en découdre…

Image
Au même moment, le groupe Okucha… Tchakivat… Machinski repère quatre P-51 qui se dirigent vers la base de Gudauta. « Foxouski Un ! » s'exclame Warpig.

Image
Le missile RS-2US pourchasse le P-51, s'approche à quelques mètres de sa queue, puis se décale et le double, avant de lever ses petits bras, tout heureux d'avoir gagner sa course contre le Mustang. Bon, il y a encore quelques petits réglages à effectuer sur le matériel russe… Heureusement, on peut toujours compter sur un bon vieux canon de 23mm… Trois appareils turcs sont abattus mais le quatrième a le temps de larguer sa bombe en plein milieu de la piste de Gudauta. C'est vraiment une manie…

Image
Au-dessus du front, le combat fait rage entre MiG-15 et Spitfire. Preuve du fanatisme des ennemis du peuple, les pilotes turcs ne se laissent pas arrêter par un moteur à deux doigts de serrer, et Vogtchev tente de sauver les fesse de Zanov, passablement amoché et pourchassé par un Spit qui se voit de loin.

Image
Plus bas, Nyviagin et Flapitsov repèrent les artilleries ennemies et leur règle leur compte en quelques passes de straffing. Oui, de straffing, parce que les bombes embarquées préalablement, c'est comme les missiles air-air : on a beau viser correctement, elles ont tendance à manquer leur cible au dernier moment. Ce doit être du sabotage.

Image
La mission est un succès, malgré la mort d'un pilote. De nombreux appareils ennemis descendus, l'artillerie réduite au silence, les troupes d'Achigvara préservées… A court de carburant, Ririevich est contraint de se poser à Gudauta – et d'éviter le cratère fumant au milieu de la piste – non sans grommeler et demander à la radio qui est « le con qui a tiré un fil à linge juste avant le seuil de piste ».

Image
Zanov, lui, rallie Sotchi et pose son MiG-15 malgré la symétrie contrariée de son appareil…


Mission 6

Image
11 janvier 1961. Pour la troisième journée consécutive, la VVS doit baby-sitter les troupes d'Achigvara, et notamment les blindés qui se dirigent vers l'entrée de la ville. La suite de l'offensive va bientôt débuter, et il est impératif de protéger ces véhicules. C'est qu'on n'a pas non plus des stocks illimités de camions remplis d'opposants à déployer. Quoiqu'à la réflexion, on pourrait étendre la sélection aux chanteurs de variété et ceux qui mâchent la bouche ouverte, mais en attendant, il faut veiller sur eux.

Image
La paire Chukovati… Vatichoka… Machintrucovski de MiG-21 de Warpichenko et Ririevich décolle de Sotchi… Et comme cela devient une tradition, file directement descendre trois P-51 venus tenter de faire des trous dans nos pistes avant de rejoindre les MiG-15…

Image
…Mig-15 qui rencontrent leur petit panel de Spitfire et de Mustang venus taquiner les libérateurs d'Achigvara. En revanche, toujours zéro nouvelle des trois Mig-15 dérobés par les Géorgiens, on commence à se demander si le QI de ces paysans est suffisamment élevé pour faire voler de si parfaites et subtiles machines…

Image
Face à deux ennemis en virage gauche, le leader d'escadrille Zanov pourra être crédité ce jour-là de la plus belle frontale de la décennie. Mais pour lui, ce ne sera pas vodka comme d'habitude pour fêter ça, mais une bière, et on y reviendra.

Image
Le coin est véritablement mal famé. En plus des nouvelles artilleries déployées pour pilonner le convoi, le coin est truffé de DCA. Cette superbe passe de straffing sur un ZSU ennemi est l’œuvre de Dvapatsov. Il s est bon dans l'attaque au sol, le gaillard… Il va falloir songer à envoyer une recommandation à l'état-major pour le cantonner à ce rôle.

Image
Attention : ceci est un message du commissariat populaire à l'hygiène de vie. Le thème d'aujourd'hui : psychotropes, hallucinogènes et pilotage de combat.

Etude du cas Ririevich : l'injection de substances non approuvées par la hiérarchie (liqueur de champignon à forme rigolote, vodka artisanale distillée dans le circuit de refroidissement d'un avion, engrais pour plantes en pot...), notamment directement dans le globe oculaire, peut amener à des conséquences graves, comme l'incapacité à reconnaître un MiG-15 d'un P-51. L'escadrille se souviendra de ces messages radio : « Je tiens un Mustang ! Foxouski Deux ! » suivi de « Oh putain de merde Vaught breake, breake, oh une licorne là-bas, mais breake je te dis ! ».

Image
Question : comment dit-on à un missile de faire demi-tour ? Réponse : gentiment ou fermement, le résultat n'est pas du tout garanti. Ça, c'est la mauvaise nouvelle. La bonne, c'est que Ririevich dispose maintenant de 18 mois de corvée de chiottes pour y réfléchir et peaufiner sa méthode. Quant à la famille du pauvre Vogtchev, eh bien il ne devrait pas être trop compliqué de trouver des photos qui prouvent que les P-51 embarquent des missiles air-air, pas de doute.

Image
Maintenant, étude du cas de Zanov. Le chef d'escadrille a réinterprété le concept de taran qui, pour rappel, est tolérée sous deux conditions préalables : d'abord, que l'appareil ennemi visé soit supérieur techniquement au sien – dans ce cas précis le coût total de l'appareil ennemi s'élève à peu près au montant de la dérive et du siège du MiG-15 – ; et ensuite que le pilote, dont la formation a été financée par l'argent du peuple, survive. Deux conditions non remplies et qui laissent penser que le Starshiy Leitnant Zanov était sous l'emprise des mêmes substances que Ririevich. Mais une autre piste, un désarroi profond suite à la découverte récente du passé trouble d'une petite amie infirmière, n'est pas non plus à exclure, l'enquête est en cours.

Ce message de prévention est terminé, merci de votre attention. Ah sinon, les glorieuses troupes soviétiques d'Achigvara ont résisté à l'assaut, mais la profusion d'ennemis dans le ciel et de défenses anti-aériennes ont conduit à de significatives pertes en appareils. Il va falloir prendre soin du stock, ou il n'y aura bientôt plus que les I-16 du musée local à faire décoller...
Dans le cochon, tout est con...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 1699
Enregistré le: Mer Nov 07, 2007 12:00 am
Localisation: Rumilly (Haute-Savoie)

Re: DCS : Campagne MiG-15, missions 4 à 6

Messagepar AV_Bolger » Dim Avr 23, 2017 7:19 pm

Superbe compte-rendu très imaginé, Warpig. Merci beaucoup, et bravo.

Et bigre, la dernière image fait froid dans le dos (ou chaud, plutôt, dans celui du pilote de P-51 dans la seconde qui suit le cliché).

D'ailleurs, cette technologie turque de photos embarquées sur leurs warbirds américains, probablement récupérée sur l'épave du P-51, est sacrément bien fichue. :premier:
Lu un jour au détour d'un compte-rendu de mission de Riri :
"pire encore ils nous seraient tombé dessus par en dessous !!! :shock: "

Michel Audiard a encore de dignes successeurs.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3242
Enregistré le: Mer Oct 27, 2004 4:24 pm
Localisation: Paris

Re: DCS : Campagne MiG-15, missions 4 à 6

Messagepar AV_2Pattes » Lun Avr 24, 2017 10:22 am

Très beau compte-rendu digne de figurer en page 3 dans la Pravda !

Pour le dernier cliché sur le Taran de Zanov, notez la souplesse du pilote turque qui à réussi à passer le bras gauche et son iPhone 7 dernier cri à travers l'aération de cockpit pour prendre ce selfie funeste :mrgreen:

Grand remerciements également à nos troupes au sol pour avoir retrouvé ce cliché de ma passe de straffing. Cela me permet de découvrir plus précisément le truc que j'ai flingué (ça ressemble vachement à un tank ce truc anti-aérien) qui était juste ici pour moi simplement: "un put$*! de machin noir dans un champ qui m'allume" ...
There are only two types of aircraft - fighters and targets.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 98
Enregistré le: Ven Fév 24, 2017 11:44 pm
Localisation: Paris

Re: DCS : Campagne MiG-15, missions 4 à 6

Messagepar K4ngoo » Lun Avr 24, 2017 1:49 pm

Merci pour ce super compte rendu Warpig !

Mention spéciale pour le cliché du RS-2US qui se croyait aux J.O.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2128
Enregistré le: Ven Avr 07, 2006 7:18 am
Localisation: Saint Malo

Re: DCS : Campagne MiG-15, missions 4 à 6

Messagepar AV_Riri » Dim Avr 30, 2017 3:39 pm

Super compte rendu encore une fois !
Merci mon cochon :tchin:

Retourner vers Récits, clichés et vidéos de nos excursions



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité